Nettoyage toiture : Guide des Prix et des Méthodes

Les toitures sont soumises à toutes les intempéries et subissent des contraintes importantes tout au long de l’année. Le soleil, les fortes chaleurs, la pluie, la pollution, sont autant de facteurs salissant et dégradant peu à peu votre couverture. Il est primordial de l’entretenir régulièrement si vous ne voulez pas risquer de découvrir des fuites un jour de pluie. Comme tous travaux, il est important de bien se renseigner pour avoir une idée des prix du marché et des techniques, afin de ne pas se faire avoir. Nous vous informons ici de tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

⇒ Comparer les prix d’un démoussage

Les étapes du nettoyage de toiture

couvreur qui traite une toiture

L’un des problèmes majeurs des toitures, ce sont les végétaux qui s’y installent. En effet, vos tuiles sont exposées à la lumière et à l’humidité, ce qui en fait un lieu idéal pour les mousses, lichens et même certaines algues. Non seulement elles s’accrochent, mais de ce fait, elles retiennent l’eau qui stagne et qui peut alors s’infiltrer. Passer un coup de karcher n’est donc pas suffisant pour se débarrasser durablement et efficacement de ces nuisances. Il faut notamment appliquer certains produits afin d’assurer votre tranquillité pendant plusieurs années. Voici le processus complet en détail :

Le démoussage

La première phase consiste bien évidemment à retirer les mousses ancrées dans les tuiles. C’est la partie la plus importante lors du nettoyage complet. Le but est d’être efficace et rapide, mais sans rien abîmer, la technique doit donc être adaptée au matériau de la toiture. Le couvreur va commencer par retirer les touffes à la main, puis va appliquer un traitement de démoussage pour retirer toutes les souches.

Les toits en tuiles de terre cuite ou constitués de panneaux sont les moins fragiles. Ils peuvent supporter un nettoyage à haute pression, à condition de ne pas pulvériser de trop près et en direction de la pente. L’eau peut être suffisante si l’encrassement n’est pas trop important, mais dans les cas les plus ardus, un détergent pourra être ajouté afin d’avoir une action plus en profondeur.

Les toits en ardoises sont plus fragiles. Le brossage est bien souvent la méthode la plus sécuritaire pour les nettoyer et ne fissurer aucune tuile. Là encore, des produits spécifiques peuvent être ajoutés à l’eau de lavage. On évitera cependant le chlore ou l’eau de javel qu’on retrouve conseillés sur certains sites. En effet, ces produits sont très corrosifs et représentent un danger écologique non négligeable.

Les prix de cette partie sont de l’ordre de 6 à 20 euros du mètre carré. Cela constitue le budget de base pour l’entretien, mais pour s’éviter un travail trop récurrent, les étapes suivantes sont recommandées.

⇒ Devis démoussage gratuit & sans engagement !

Le traitement antimousse

Après avoir retiré mécaniquement la mousse, un produit antimousse va être appliqué sur la couverture pour éliminer toutes les petites particules restantes et tuer les organismes. La mousse est une espèce très résistante et elle peut repartir de plus belle si elle n’est pas totalement éradiquée.

Il existe des traitements préventifs et curatifs.

Les traitements curatifs s’appliquent avec ou sans rinçage, selon le type, et doivent bénéficier de quelques jours sans pluie ni forte chaleur après leur application.

Vous pouvez ajouter 5 à 15 euros par mètre carré pour cette intervention.

Le traitement préventif peut passer, par exemple, par un simple fil de cuivre tendu sur les tuiles faîtières. Le cuivre va, grâce à l’action de la pluie, s’écouler petit à petit sur les pentes du toit. Son oxydation par la pluie freine le développement végétal et possède une action antifongique de surcroît. C’est de plus une installation très économique puisque le fil de cuivre ne coûte qu’à peine un euro du mètre. Attention toutefois, il ne doit pas être utilisé pour un toit en zinc, car il l’endommagerait.

Le traitement hydrofuge de toiture

L’humidité est la cause de l’incrustation des végétaux, afin de prévenir leur réapparition, il faut éviter que l’eau ne stagne et ne s’infiltre dans les pores des tuiles. Pour cela, un traitement hydrofuge est nécessaire. Le couvreur pulvérise un produit spécifique sur l’ensemble du toit. Celui-ci protège les tuiles et fait glisser l’eau plus facilement. Le prochain nettoyage sera donc retardé et la qualité de votre couverture sera préservée plus longtemps.

Ce traitement coûte 5 à 15 euros du mètre carré et constitue un investissement pertinent pour l’avenir de votre toiture.

Le nettoyage de gouttière

Le gouttières, en récoltant les eaux pluviales à la base du toit, sont logiquement encrassées et récupèrent les débris détachés. L’accumulation de ces déchets alourdit la gouttière et fragilise son attache. À terme elle peut se décrocher, c’est pourquoi le nettoyage des gouttières est important. Lors du nettoyage de toiture, le couvreur professionnel va obstruer la gouttière pour ne pas que les mousses retirées du toit, lors du démoussage, ne la bouchent. En fin de nettoyage, il pourra retirer les feuilles mortes et les boues qui y stagnent pour parfaire le travail. De plus, il pourra inspecter leur état et vous renseigner sur les éventuels travaux à prévoir sur ces installations en hauteur, qu’un particulier n’a pas forcément l’occasion de regarder de près.

Comptez une fourchette de 50 à 150 euros pour l’ensemble des gouttières.

Pourquoi nettoyer sa toiture ?

Le nettoyage de la toiture possède plusieurs avantages. Tout d’abord, c’est plus esthétique. Que ce soit pour vous, ou si vous souhaitez vendre votre maison, une toiture sans mousse ni trace noire sera plus engageante. À l’heure du home staging, l’état de la toiture est un élément de plus en plus regardé par les acheteurs. Il est également possible à cette occasion, d’appliquer une teinture si on souhaite changer la couleur du toit.

Ensuite, il ne faut pas oublier que c’est ce qui protège votre maison, votre charpente et tous vos biens. Une toiture se détériorera forcément avec le temps. Mal entretenue, elle s’abîmera d’autant plus vite.

Le souci principal réside dans la gestion de l’écoulement de l’eau de pluie. Dans le meilleur des cas, la pluie tombe sur le toit, s’écoule rapidement vers les gouttières qui sont dégagées et soit évacuée dans les égouts. Cependant, les végétaux vont tôt ou tard s’installer. Ils vont s’implanter dans les pores des tuiles et grossir. La mousse stocke ensuite l’eau grâce à ses filaments. L’eau stagnante possède ainsi tout le temps pour s’infiltrer dans les micro-fissures présentes naturellement dans les matériaux de couverture. L’eau peut ensuite creuser son sillon à mesure du temps. Vient ensuite le gel, qui va dilater l’eau et pourra alors fissurer ou casser la tuile en entier. Cela créera une fuite dans le toit et tous les désagréments que l’on connait.

Le remplacement d’une toiture coûte très cher sans parler de la réparation d’une charpente endommagée. Son entretien régulier représente donc un investissement plus économique à moyen terme. Contactez votre couvreur au moindre doute, surtout si vous ne savez plus quand le dernier nettoyage a été fait. Quelques centaines d’euros dépensés maintenant vous épargne des milliers d’euros de frais.

⇒ Nettoyage toiture au meilleur prix !

Quand faut-il nettoyer sa toiture ?

Nettoyage haute pression

La recommandation est de nettoyer son toit une à deux fois par an. Les périodes clés sont le printemps et l’automne.

Le risque principal étant que le gel ait fracturé quelques tuiles, le printemps est le moment idéal pour faire le point et anticiper les réparations éventuelles avant l’hiver prochain.

Ensuite, pendant l’été, la lumière pourra favoriser l’apparition des végétaux nuisibles. Les extraire avant l’hiver est une bonne solution pour prévenir les dégâts déjà cités. C’est pourquoi l’automne est aussi une période adaptée.

Il est aussi important de réaliser cette tâche sur toit sec, en dehors des fortes chaleurs qui réduiraient l’efficacité des traitements hydrofuges et antimousses. De plus, il faut éviter qu’il ne pleuve le lendemain ou le sur-lendemain ce qui lessiverait le toit et ne laisserait pas le temps aux produits d’agir complètement.

Enfin, retenez que l’environnement a un fort impact sur la rapidité de détérioration de votre toiture. Si votre maison est dans un endroit très pollué, ou qu’elle est entourée d’arbres, elle risquera de s’encrasser très vite.

Enfin, si vous apercevez une gouttière un peu détachée et encombrée, ou que vous voyez depuis le sol, des mousses sur les tuiles basses, il y a fort à parier que le reste du toit en présente également. Il faut donc remédier rapidement au problème.

Faire appel à un professionnel pour le nettoyage de votre toiture

Même si certains particuliers souhaitent faire les travaux de nettoyage de toiture eux-mêmes, il est largement recommandé de faire appel à un professionnel.

La dangerosité

Ce type de travaux se passent évidemment en hauteur. Il nécessite un équipement et un savoir faire pour travailler en toute sécurité. Le harnais de sécurité n’est pas une option et savoir comment se positionner et où poser ses pieds, résulte d’un apprentissage qui ne s’invente pas.

La qualité du travail

Vous avez pu découvrir, tout a long de cet article, que chaque toiture comporte ses spécificités et ses précautions particulières imposées. Mal réalisé, le nettoyage peut s’avérer inefficace, voire même délétère pour votre couverture. Un karcher réglé trop fort ou approché trop près et vous cassez une tuile, un produit inadapté et vous fragilisez le revêtement. De plus, un professionnel aguerri pourra vous renseigner sur des tuiles déplacées, des actions préventives à mettre en place et vous économisera du temps, de l’argent et beaucoup d’énergie.

Ici, vous pouvez obtenir jusqu’à cinq devis d’artisans locaux en quelques clics. Ne prenez pas de risque inconsidéré et contactez-nous.

Nettoyage toiture : Comparateur de devis